Le vaccin contre le Covid-19 de Johnson & Johnson devrait être disponible à partir du milieu de la semaine prochaine

Un vaccin à vecteur comme alternative aux vaccins à ARNm

01.10.2021

Au printemps 2021, Swissmedic a autorisé le vaccin développé contre le COVID-19 par le groupe pharmaceutique Johnson & Johnson (« COVID-19 Vaccine Janssen »). Selon les prévisions de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), il sera disponible à partir du milieu de la semaine prochaine.

Le 22 mars 2021, Swissmedic a autorisé le vaccin du groupe spécialisé dans le domaine de la santé Johnson & Johnson. L’achat et la distribution des vaccins aux cantons est de la responsabilité de l’OFSP, qui a fait l’acquisition de doses du vaccin de Johnson & Johnson il y a peu. Selon les prévisions de l’OFSP, la vaccination pourra ainsi débuter au milieu de la semaine prochaine. Ce vaccin à vecteur offre à la population suisse une alternative aux vaccins à ARNm de Pfizer/BioNTech et Moderna.

Le vaccin, qui est administré une fois, est autorisé pour les personnes de 18 ans et plus. Il est basé sur un virus qui contient le plan de construction de la protéine Spike du coronavirus, qui est le déclencheur de la réponse immunitaire souhaitée dans les cellules immunitaires humaines. La différence entre un vaccin à vecteur et un vaccin à ARNm réside principalement dans la manière dont les informations nécessaires à la production de la protéine Spike parviennent aux cellules de l’organisme : soit par des nanoparticules, soit par un virus. L’examen des demandes d’autorisation par Swissmedic a montré que tous les types de vaccins présentent une efficacité élevée et un rapport bénéfice-risque positif.

L’administration de médicaments et de vaccins peut entraîner des effets indésirables. Swissmedic documente les effets indésirables déclarés et publie régulièrement les conclusions tirées de ces déclarations. Le système de déclaration et d’évaluation permet d’acquérir de nouvelles connaissances sur les médicaments, dont on ne disposait pas au moment du dépôt de la demande d’autorisation. Les effets indésirables des médicaments peuvent être déclarés sur le site Internet de Swissmedic, à la rubrique « Signaler les risques » de la page d’accueil. En vertu de la loi sur les produits thérapeutiques, les personnes exerçant une profession médicale sont tenues de déclarer à Swissmedic les effets indésirables graves, les effets indésirables encore inconnus ainsi que les effets indésirables revêtant une importance médicale particulière dans un délai de 15 jours. Les patients ont aussi le droit de déclarer des effets secondaires. Chaque déclaration aide Swissmedic à mieux connaître et à analyser les médicaments dans le cadre d’une utilisation large, mais aussi, le cas échéant, à prendre des mesures dans l’intérêt de la population suisse.

Informations complémentaires

Vidéos sur le développement, l’action et la sécurité des vaccins:

Vidéos sur les différents types de vaccins:

Article  «Les vaccins sont particuliers» de la publication Visible de Swissmedic: