Les autorités sanitaires renforcent leur collaboration dans le cadre de la lutte contre le COVID-19

Concrétisation de la recherche observationnelle

02.07.2020

Les autorités sanitaires du monde entier souhaitent renforcer leur collaboration en matière de recherche observationnelle pendant la pandémie de COVID-19. Pour ce faire, trois domaines ont été identifiés : La recherche pendant la grossesse, les médicaments utilisés dans la pratique clinique ainsi que la surveillance de la sécurité et de l’efficacité de vaccins.

La recherche observationnelle de qualité est un complément important aux résultats relatifs à la sécurité et à l’efficacité de vaccins et traitements du COVID-19, qui sont obtenus dans le cadre d’études cliniques randomisées. Elle est en effet déterminante pour la compréhension de la sécurité et de l’efficacité de médicaments et vaccins utilisés en pratique clinique à des fins de prévention et de traitement du COVID-19.

Lors d’un deuxième colloque consacré aux études observationnelles des données du monde réel (Real World Evidence Data) qui ont été colligées au cours de la pratique clinique liée au COVID-19, les autorités sanitaires internationales ont convenu d’intensifier leur collaboration dans les trois domaines suivants:

  • Recherche pendant la grossesse afin d’étudier les conséquences d’une infection par le coronavirus et des traitements médicamenteux pour les femmes enceintes ayant contracté le SARS-CoV-2 et pour le fœtus. Le but est de contribuer à la mise au point de traitements contre le COVID-19, à la gestion des risques et à la surveillance de la sécurité de médicaments et de vaccins ;
  • Constitution de cohortes cliniques de patients COVID-19 pour l’échange de connaissances scientifiques et l’augmentation de la qualité des données, afin de satisfaire aux exigences réglementaires et de combler les lacunes dans les connaissances actuelles ;
  • Conception d’une infrastructure de surveillance de la sécurité et de l’efficacité de vaccins contre le COVID-19, afin de pouvoir rapidement identifier et minimiser les risques pour les patients.

Les participants à cette rencontre ont unanimement estimé que le renforcement de la collaboration au niveau mondial en matière d’études observationnelles basées sur des données du monde réel n’est pas utile uniquement pour la lutte contre la pandémie de COVID-19, mais qu’il le sera également pour de futurs projets de recherche observationnelle.

Cette rencontre s’appuyait sur les expériences et résultats issus du premier colloque sur la recherche observationnelle relative au COVID-19, qui s’est tenu en avril et qui avait permis de souligner d’une part la nécessité d’une collaboration et d’une amélioration de l’échange d’informations à l’échelle mondiale en matière de recherche et développement de traitements et de vaccins contre le COVID-19 et, d’autre part, l’engagement des autorités sanitaires à cet égard. Des participants venus de plus de 25 pays et qui représentaient 28 autorités sanitaires ainsi que des experts de l’Organisation mondiale de la Santé étaient présents.

ICMRA

La Coalition internationale des autorités de réglementation des médicaments (International Coalition of Medicines Regulatory Authorities, ICMRA) est une initiative mondiale et multilatérale qui réunit les dirigeants de plusieurs autorités sanitaires (Heads of Agencies).
L’ICMRA a pour objet de favoriser la collaboration entre les autorités sanitaires par rapport aux défis réglementaires actuels et futurs en médecine humaine et, partant, de renforcer la qualité, la sécurité et l’efficacité des médicaments dans le monde entier. Ses priorités comprennent notamment une réponse coordonnée aux situations de crise afin de protéger la santé des populations.

Informations complémentaires

20.04.2020