Opération PANGEA XIV: initiative contre la contrefaçon et l’importation illégale de médicaments

Les autorités ont contrôlé les activités criminelles d’offres de médicaments en ligne dans le cadre d’une opération coordonnée à l’échelle internationale

08.06.2021

Une opération coordonnée à l’échelle internationale a été menée du 18 au 25 mai pour lutter contre le commerce illégal de médicaments en ligne. Les produits stimulant la fonction érectile dominent ce marché depuis des années : environ 90 % des envois saisis par l’Administration fédérale des douanes (AFD) et Swissmedic contenaient ce type de produits. D’autres médicaments soumis à ordonnance et importés illégalement ont également été saisis et représentent un risque majeur pour la santé lorsque les individus qui les commandent les prennent de leur propre chef.

La Suisse participe depuis des années à l’opération internationale PANGEA coordonnée par Interpol pendant une semaine. Cette année, 55 pays y ont activement participé. Cette initiative menée pour la 14e fois avait à nouveau pour objectif de lutter contre le commerce illégal de produits thérapeutiques sur Internet. Au total, les autorités internationales ont évalué près de 120 000 sites Web et fermé 113 000 d’entre eux. Dans le monde, ce sont 9 millions d’unités de médicaments illégaux et contrefaits qui ont été saisis.

En Suisse, Swissmedic, l’AFD et Andidoping Suisse ont contrôlé 695 envois au centre postal de Zurich-Mülligen. La moitié (346) a été saisie car il s’agissait d’importations de médicaments ou de produits dopants illégaux. Il convient de noter en particulier les envois en provenance d’Ukraine qui contenaient souvent des contrefaçons de Viagra et Cialis, deux stimulants de la fonction érectile. Les stupéfiants saisis ont été dénoncés aux cantons qui ouvriront les procédures pénales correspondantes.

Country of origin of the seized parcels
Pays d’origine des envois saisis en Suisse lors de l’opération PANGEA XIV

Identification de sites Web illégaux

Lors de l’opération PANGEA XIV, Swissmedic et Antidoping Suisse ont identifié comme illégaux 120 sites Web étrangers se faisant passer pour des pharmacies en ligne suisses. À cet égard, on a découvert 75 sites piratés sur lesquels des médicaments soumis à ordonnance et contrefaits étaient distribués sans que l’exploitant du site n’en ait connaissance. Des mesures ont été prises en vue d’obtenir la suppression ou la rectification de ces sites.

Les réseaux criminels évoluent constamment

Des criminels organisés de manière professionnelle et en réseaux internationaux sont derrière les offres illégales de médicaments. Les médicaments falsifiés sont la plupart du temps fabriqués dans des pays asiatiques, dont l’Inde pour les produits stimulant la fonction érectile. Ces produits parviennent aux patients suisses via des canaux de distribution illégaux tortueux. L’année dernière, la plupart des envois saisis venaient de Singapour. Grâce à la bonne collaboration avec les autorités locales (HSA ‒ Health Sciences Authority), les entreprises de ce pays de transit ne sont aujourd’hui plus actives. Lors de l’opération PANGEA XIV, la plupart des envois confisqués provenaient de Pologne et d’Allemagne, qui ont constitué les nouveaux pays de transit pour les médicaments indiens. Afin de réduire le risque de saisie par les autorités, les réseaux criminels ont apparemment modifié en vain leurs canaux de distribution.

Les produits vendus illégalement mettent délibérément en danger la santé des patient-e-s. Ils ne contiennent pas les principes actifs déclarés ou seulement une quantité inférieure à celle indiquée. Afin que ces produits n’attirent pas l’attention lors de simples tests, ils contiennent parfois des principes actifs, mais rarement dans la quantité nécessaire.

Blister
Il est parfois possible de constater à l’œil nu une mauvaise qualité. Cependant, les défauts invisibles, tels que des principes actifs erronés, un mauvais dosage et des contaminations, sont bien plus dangereux.

Utilisation sûre de produits thérapeutiques: bon à savoir

  • Veillez à acquérir vos produits thérapeutiques à partir de sources sûres, par exemple, les pharmacies en ligne vérifiées et autorisées, les pharmacies, drogueries et médecins ou les hôpitaux à l’échelle locale. Seules les préparations provenant de canaux de distribution contrôlés sont sûres, efficaces et de bonne qualité.
  • Faites attention à votre sécurité: les médicaments ayant une teneur erronée en principe actif et les préparations contenant des ingrédients dangereux pour la santé constituent un risque imprévisible pour la santé.
  • Les produits thérapeutiques provenant d’offres inconnues et parfois soutenues par des réseaux criminels constituent un grand risque pour la santé. Ils ne valent pas les prétendues économies réalisées.

Adresse pour l'envoi de questions

Swissmedic
Service de presse

+41 58 462 02 76