Insuline – Medicamenti di importanza vitale

Les insulines sont utilisées dans le monde entier pour le traitement du diabète sucré (ou plus simplement « diabète »). De nos jours, il y a sur le marché des insulines humaines et des analogues de l'insuline.
En Suisse, plus aucune insuline animale n’est disponible sur le marché depuis le 31.10.2015.
Certains aspects concernant la fabrication et le mode d'action des insulines sont présentés ci-après.

Quelles sont les insulines disponibles ?
• Des insulines humaines et des analogues de l’insuline.

Les insulines sont des protéines produites dans le pancréas (glande se trouvant dans la cavité abdominale). Les insulines humaines ont la même structure que celle de l'insuline formée dans le pancréas humain et sont fabriquées exclusivement par génie génétique, c'est-à-dire à partir de bactéries ou de levures génétiquement modifiées.

Aujourd'hui, on trouve aussi sur le marché des analogues de l'insuline, qui se distinguent de l'insuline humaine par un ou deux acides aminés. Ces produits sont également obtenus par génie génétique et diffèrent légèrement des insulines humaines traditionnelles par leur cinétique (début de l'effet thérapeutique plus rapide ou plus tardif).

• Les insulines à action lente et les insulines à action rapide
Les insulines diffèrent entre elles par leur formulation et / ou par la composition de leurs acides aminés, des facteurs qui déterminent la rapidité d'initiation de l'action thérapeutique, le moment où cette action est la plus forte et sa durée. Le choix de l'insuline appropriée ou de l’association de différentes insulines est fait en collaboration avec le médecin traitant.

Quelles insulines trouve-t-on sur le marché suisse?
Jusqu'en 1983, seules l'insuline porcine ou bovine, et l'insuline porcine « humanisée » étaient disponibles. Depuis 1983, aussi des insulines humaines produites par génie génétique sont commercialisées en Suisse.

Depuis quelques années, l'utilisation de l'insuline animale est en forte régression en Suisse et dans le monde. Pour cette raison, la commercialisation en Suisse des neuf dernières préparations d’insuline porcine a été arrêtée à compter du 31.10.2015.

Quel est le rôle de Swissmedic?

Swissmedic, Institut suisse des produits thérapeutiques, n'autorise que des médicaments efficaces, sûrs et de qualité irréprochable. Le système de surveillance du marché et de pharmacovigilance recense par la suite les effets indésirables inattendus ainsi que d'éventuels défauts de qualité rapportés et évalue les risques. Le cas échéant, l'institut ordonne les mesures à prendre afin de minimiser les risques et informe les milieux concernés ainsi que le public.

Sécurité des insulines humaines et des analogues de l’insuline
Avant d'obtenir une autorisation de mise sur le marché, les insulines humaines et les analogues de l'insuline ont été – comme tous les nouveaux médicaments – soumises à des tests rigoureux. Comme pour tous les médicaments produits par génie génétique, les règlements et les exigences qui s'appliquent sur le plan international, et qui garantissent une qualité bien définie et constante, doivent être satisfaits. La sécurité et l'efficacité des insulines humaines et des analogues de l'insuline ont été confirmées par des études cliniques et par l'utilisation de millions de doses par le monde. Ces insulines font aujourd'hui partie intégrante de l'arsenal thérapeutique du diabète.

Passage d'une insuline à une autre: hypoglycémie
Une complication bien connue de tous les traitements à l'insuline, et pouvant mettre la vie en danger, est l'hypoglycémie (taux de glucose trop faible dans le sang). On atteint le stade de l'hypoglycémie quand le corps reçoit plus d'insuline qu'il n'en a besoin à un moment donné. Il est important de respecter la régularité de ses injections et de ses repas. Des changements ayant trait à la posologie journalière, au fabricant, au type d'insuline ou à son espèce (humaine, animale, analogue de l'insuline humaine) peuvent nécessiter une adaptation de dosage. La plupart des patients sont capables de reconnaître d'eux-mêmes et à temps les signes d'une hypoglycémie. Cependant, chez certains patients, les signes d'alarme de l'hypoglycémie peuvent être affaiblis. Cet état de faits est à prendre particulièrement en considération lorsque le taux de glucose dans le sang est ajusté à un niveau aussi bas que possible, chez les patients diabétiques de longue date, et lors d'un changement d'insuline ou lors du passage d'une insuline animale à une insuline humaine ou inversement. C'est pourquoi de telles transitions ne devraient se faire que sous surveillance médicale. De manière générale, les études cliniques n'ont jusqu'à ce jour pas montré de différences entre les insulines humaines et les insulines animales concernant la perception diminuée des signes d’hypoglycémie.

Lettera di informazione

https://www.swissmedic.ch/content/swissmedic/it/home/services/listen_neu/insuline-_-lebenswichtige-arzneimittel.html