DHPC – Keytruda® (pembrolizumab): Réactions cutanées sévères

Un cas mortel de syndrome de Stevens-Johnson et un cas mortel de nécrolyse épidermique toxique ont été rapportés

10.05.2017 – Le titulaire de l'autorisation de mise sur le marché MSD Merck Sharp & Dohme AG communique l’information suivante en accord avec Swissmedic:

Résumé

  • Un cas mortel de syndrome de Stevens-Johnson (SSJ) et un cas mortel de nécrolyse épidermique toxique (NET) ont été rapportés chez des patients traités par Keytruda.
  • Informez les patients des risques et du bénéfice de Keytruda, et notamment des risques de SSJ et de NET.
  • En cas d'apparition de signes et symptômes de SSJ ou de NET, suspendez Keytruda immédiatement et adressez le patient directement au spécialiste pour examen et traitement.
  • SSJ et NET sont caractérisés par des taches érythémateuses sensibles qui se développent en bulles et des exfoliations cutanées. Une affection des membranes muqueuses est typique. Antérieur à la manifestation cutanée une phase avec photophobie, symptômes d’infection et de fièvre est fréquemment observée.
  • Arrêtez définitivement Keytruda si un SSJ ou une NET est confirmé chez un patient.
  • L'information professionnelle de Keytruda est mise à jour en conséquence.

Pour des informations plus détaillées, se référer au document PDF annexé.

https://www.swissmedic.ch/content/swissmedic/fr/home/medicaments-a-usage-humain/surveillance-du-marche/health-professional-communication--hpc-/dhpc-_-keytruda---pembrolizumab---reactions-cutanees-severes.html