Produits thérapeutiques illégaux: les enquêteurs des autorités européennes de contrôle des produits thérapeutiques siègent en Suisse

Berne, le 8 septembre 2017

La coopération transfrontalière joue un rôle central dans la lutte efficace contre la fabrication et le commerce de produits thérapeutiques illégaux. Quelque 80 experts travaillant pour les autorités de 26 pays ont pris part à la réunion du Working Group of Enforcement Officers (WGEO) qui s’est tenue à Montreux. Cette rencontre de deux jours a été organisée par Swissmedic, Institut suisse des produits thérapeutiques.


L’objectif de cet événement était avant tout, pour les représentants des autorités de contrôle des produits thérapeutiques ainsi que d’autres autorités, d’échanger des informations et l’expérience acquise dans la pratique en matière de lutte contre les produits thérapeutiques illégaux. L’un des aspects essentiels portait sur le commerce de médicaments illégaux sur Internet ainsi que sur les moyens et instruments pouvant être mis en œuvre contre les sites Web et canaux de distribution illégaux. Un autre thème important traité lors de la rencontre concernait la tendance préoccupante aux contrefaçons sur le marché légal de certains pays de l’UE. Pour la première fois, une intervenante travaillant dans le domaine des médias sociaux a également pris part à la réunion. Les participants ont discuté des possibilités de combattre le commerce illégal sur les plates-formes sociales. Un représentant de l’OMS a également informé les personnes présentes des activités coordonnées lancées à l’échelle mondiale en matière de lutte contre le commerce de produits thérapeutiques illégaux.

Le WGEO est un groupe de travail des autorités européennes de contrôle des produits thérapeutiques (HMA, Heads of Medicines Agencies). Depuis 2004, il siège deux fois par an, à chaque fois dans le pays assurant la présidence de l’UE au moment de la réunion. Depuis sa création, des collaborateurs de Swissmedic participent activement à ce groupe de travail et sont intégrés à la coopération. La Suisse représentait l’Estonie en tant que pays hôte. Des experts de Swissmedic, de l’Administration fédérale des douanes (AFD) et de l’Office fédéral de la police (fedpol) étaient présents. La mission du WGEO est de renforcer la collaboration et l’échange d’informations entre les autorités européennes en ce qui concerne la lutte contre les infractions à la législation sur les produits thérapeutiques.